Edition 12 – Ty Er Chir Kernous – Locoal Mendon

Ty Er Chir Kernous -Locoal Mendon

Le saviez-vous ?

Locoal-Mendon provient du breton lok qui signifie ermitage et de Saint Goal.

Mendon vient des mots breton men qui signifie pierre et don qui signifie profond.

Saint Goal, né en Grande-Bretagne, aurait passé presque toute sa vie en Bretagne armoricaine où il aurait fondé le monastère de Locoal.

Alors qu’attendez-vous pour découvrir cette ville et son histoire à travers le circuit Ty Er Chir !

Catégorie :

Description

Ty Er Chir Kernous – Locoal Mendon

épart et arrivée : Hameau de Ty Er Chir

Facile              A pied : 1 h 15            Distance : 6.3 km

 

Étapes :

  1. Du hameau de Ty Er Chir, prenez la route du Cleff puis à gauche le sentier dans la forêt. Continuez le chemin jusqu’à la D16. Traversez-la (prudence) pour rejoindre Kergleven.

 

  1. Après les maisons, prenez le sentier à droite. Après 200 m, prenez à gauche le long de la fontaine Sainte-Marguerite. Continuez jusqu’à la Chapelle Sainte-Marguerite, construite au XVIIe siècle.

 

  1. Traversez le hameau, puis continuez sur la route. À l’entrée de Kerien, prenez le sentier à gauche. Passez le pont sur le ruisseau de la Fontaine de Kerlivio (limite communale Locoal Mendon/Belz).

 

  1. Poursuivez le chemin jusqu’à Kernours. Vous avez la fontaine et la chapelle. La Chapelle Notre-Dame de la Clarté, dont la construction date de la fin du XVIIe siècle, possède une nef rectangulaire orientée, un clocheton en arcade sur la pointe du pignon occidental et des ouvertures en plein cintre. L’édifice est restauré au XIXe siècle, puis à la fin du XXe siècle. Les entraits apparents de la charpente sont ornés de sculptures réalisées par Dréan à Auray. Entre 1979 et 1983, les membres d’une association locale, aidés par la mairie, ont entrepris de lourds travaux. La fontaine (XVIIIe siècle) est située dans un bassin pavé auquel on accède par quatre marches. Une niche abrite une statue récente de Notre-Dame de la Clarté, sainte patronne de la chapelle voisine dont la dévotion avait pour vertu de guérir les yeux. En avant, deux courtes colonnes soutiennent l’entablement couvert d’un dôme à quatre pans galbés avec une croix au sommet.

 

  1. Prenez à gauche sur le sentier pour retrouver le ruisseau. Continuez jusqu’à Kerihuel. Traversez le hameau pour rejoindre la D16. Traversez-la (prudence) pour retrouver Ty Er chir.

Bonne balade !

 

Découvrez les secrets de Locoal-Mendon !

La légende de Goal : Il serait né en Grande-Bretagne, fut élevé à l’épiscopat dont une statue et un vitrail moderne de l’église de Locoal le représentent en évêque.

C’est ce que raconte aussi le cantique en breton de Sant Goal : pearzek kant vlé e zou ma oé er sant gannet/E inizen a Vreih, bro gouh er Vretoned (cela fait quatorze cents ans que le saint était né dans l’île de Bretagne, vieux pays des Bretons). Il serait venu vivre en solitaire, en ermite, sur l’îlot de Locoal, comme Saint Cado, non loin de là.

À la mort de Goal, il est dit qu’on se disputa son corps qui fut placé sur un chariot. Les bœufs attelés le transportèrent dans l’île de Plecit, considérée comme étant Locoal, là où il avait vécu en ermite. Il s’agit d’une biographie fausse, écrite six siècles après la pseudo-existence de ce moine Gudualus : elle a été fabriquée, inventée d’après les Vies de saints écrites au IXe siècle, venus aussi du pays de Galles, Samson, Gildas, Paul Aurélien et notamment celle de Saint Malo.