Edition 15 – Que planter dans son jardin : mai – juin 2024

Vous ne savez pas quoi planter en mai – juin  ?

Vous êtes au bon endroit !

Laissez-vous guider par nos idées à travers les mois !

Available Downloads:
Catégorie :

Description

LA CHASSE AUX PUCERONS

De tous les insectes nuisibles au jardin (et il y en a une liste théorique assez fournie !), les pucerons méritent une attention particulière car, tous les ans, ils sont au rendez-vous, aussi bien au potager qu’au jardin d’ornement et sur les plantes en pots !

Les plantes à la rescousse

Inutile d’aller chercher bien loin, vous cultivez déjà les plantes utiles à l’élaboration des préparations insecticides servant à lutter contre les pucerons. Voici des recettes plus spécifiques pour compléter celles des pages précédentes.

  • La lavande. Toutes les lavandes et leurs hybrides conviennent à la préparation. Plongez 1 kg de lavande (tiges, feuilles, fleurs) dans 10 litres d’eau et laissez macérer 5 jours. Utilisez dilué à 20 %. Conservez plusieurs semaines.
  • La grande camomille. Portez 10 litres d’eau à ébullition. Coupez le feu et plongez 100 fleurs fraîches ou sèches. Laissez infuser 24 heures. Pulvérisez sans diluer sur les pucerons. Conservez jusqu’à 3 semaines.
  • La rhubarbe. Coupez en lambeaux 1,5 kg de feuilles fraîches dans 10 litres d’eau. Laissez macérer de 1 à 3 jours. Pulvériser sans diluer. Conservez plusieurs semaines.
  • La rue. Faites macérer 800 g de feuilles fraîches dans 10 litres d’eau pendant 10 jours, puis filtrez. Utilisez dilué à 20 %. Conservez plusieurs mois.
  • L’ortie. Toutes les orties de la flore française sont exploitables. Hachez 1 kg de feuilles fraîches (avant la montée à graines) dans 10 litres d’eau (portez des gants). Laissez macérer 4 à 5 jours et filtrez. Pulvérisez une solution diluée à 20 %. Le purin se conserve quelques semaines, mais il est d’autant plus efficace qu’il est frais.
  • La menthe. Toutes les menthes sont utilisables pour cette recette. Plongez un bouquet de 300 g environ dans 10 litres d’eau portée à ébullition, puis retirez du feu. Laissez refroidir et pulvérisez sans diluer. Conservez 3 à 4 semaines.
  • La sauge. Infusez environ 500 g de sauge fraîche dans 10 litres d’eau bouillie pendant 30 minutes. Utilisez sans diluer. Conservez 3 semaines.

 

BON À SAVOIR

Les préparations végétales se conservent peu, vous devez donc en préparer en permanence. Faites des provisions de plantes séchées, elles sont aussi efficaces sous cette forme. Évitez de cueillir des plantes mouillées par la rosée. Faites de grands bouquets et laissez-les sécher la tête en bas dans un endroit bien ventilé et à l’ombre. Réduisez en poudre grossière et stockez dans des récipients hermétiques à l’abri de l’air, de la lumière et de la chaleur.