Edition 15 – Icimacave

Icimacave

Le monde du vin est énorme, très peu de produits alimentaires ou non , procurent ,l’histoire , la passion , le terroir…                                                        L’ inspiration dans ce domaine vient des vignerons qui pour certains sont à leurs 50ème vendanges !!! La transmission de leur savoir est généralement unique…

Découvrez son interview !

Available Downloads:
Catégorie :

Description

 Votre portrait :

Fabrice RAULO, dirigeant d’icimacave à Vannes sud Tohannic, j’ai ouvert après de longs mois de travaux, le 17 octobre dernier, j’aime le rendu…

 

Votre parcours

Issu du milieu agricole depuis plusieurs générations, j’ai toujours travaillé en lien avec l’agriculture.                                                                                 J’ai fait du commerce avec les professionnels du monde agricole, j’ai vendu des produits pour améliorer la performance des exploitations. Maintenant je vends les produits de ces “Paysans”. Oui, pour faire du fromage, du vin, il faut des Hommes et des Femmes, de la terre, un terroir, des animaux…

 

Pourquoi s’être tourné vers ce domaine ?

Je vie pour les relations humaines, 15 ans en arrière, j’avais l’envie d’ouvrir une cave, mais j’aurais oublié le fromage. Aujourd’hui je suis heureux d’avoir ce mariage, le vin est fait pour être partagé… Les retours sont riches, les gens découvrent des fromages en accords avec des vins qui parfois surprennent. Et voilà 30 ans que le vin me suit, maintenant je le vois tous les jours…

 

Y a-t-il quelqu’un qui vous inspire ?

Le monde du vin est énorme, très peu de produits alimentaires ou non , procurent ,l’histoire , la passion , le terroir…                                                        L’ inspiration dans ce domaine vient des vignerons qui pour certains sont à leurs 50ème vendanges !!! La transmission de leur savoir est généralement unique…

 

Quels conseils pourriez-vous donner à une personne qui souhaite faire ce métier ?

Vous devez aimer la communication , l’échange , et vivre pour le partage. Le fromage, le vin, doivent vous ressembler, donner envie.

 

Qu’elle est votre source de motivation ?

J’ai pris des centaines d’heures pour ce projet, local, fournisseurs… aujourd’hui ,voir arriver les clients, curieux et surpris des prestations, motive. Il y a tellement de personnes qui aiment se faire plaisir, et ils ont raison.

 

Comment choisissez-vous vos fournisseurs ?

Très ouvert au niveau des pays pour les fromages, je reste attaché aux vins français, mais je n’ai rien contre les vins étrangers. Nous avons 95000 producteurs en France et l’évolution de ces 15 dernières années est remarquable. Nouvelle génération qui ose, nouveaux cépages, l’élevage en amphore… Mais l’humain reste la pièce maîtresse, les vignerons, les vigneronnes qui travaillent autour du vin laissent une empreinte qui se retrouve dans leurs vins. C’est pourquoi j’aime travailler l’ensemble des vins du domaine. A la cave vous trouverez 85 % de vins bio, un peu de vin en biodynamie et quelques vins nature. Les vins conventionnels sont également retenus car certains producteurs suivent les mêmes exigences.

 

Dans la peau de quelle personne souhaiteriez-vous vous mettre le temps d’une journée ?

Réellement personne…. un rêve d’enfant, un héros justicier, il y a trop d’inégalités sur terre, mais une journée ne suffira pas…

 

Et si c’était à refaire ?

Ce matin Gérard (client) m’a apporté une bouteille de sa cave à vin personnelle, je vais l’ouvrir avec une grande émotion et le faire partager aux visiteurs du jour, si tout va bien ce vin trouvera sa place à ICIMACAVE…

 

Quels sont les clients qui poussent la porte d’ICIMACAVE?

On trouve aussi des jeunes qui aiment les bonnes choses et connaisseurs ou non, ils aiment découvrir. Il faut préciser également que 50 % des personnes qui franchissent la porte sont des femmes et plus de 50 % des domaines viticoles retenus à ICIMACAVE sont gérés par des vigneronnes.

 

Pour terminer, l’interview avez-vous une anecdote amusante qui a pu vous arriver au cours de ses années d’expériences.

Les personnes de 7 à 77 ans qui passent la porte de ICIMACAVE viennent avec une recherche plus ou moins spécifique. Un jour, un monsieur à choisi un Pommard en 5 secondes, dans l’humour, je lui ai demandé s’ il en buvait régulièrement. Il m’a répondu que la première fois, il devait avoir mon âge et que cela fait bien 50 ans !! j’en ai conclu que ce monsieur devait avoir plus de 95 ans !!

 

Coordonnées : Fabrice Raulo

7 rue Jean Perrin 56000 Vannes

02.97.48.74.45 / 06.71.20.25.83                icimacave@gmail.com