Edition 14 – Que planter dans son jardin : mars – avril 2024

Vous ne savez pas quoi planter en mars – avril  ?

Vous êtes au bon endroit !

Laissez-vous guider par nos idées à travers les mois !

Available Downloads:
Catégorie :

Description

HALTE AUX MAUVAISES HERBES
« Une mauvaise herbe est une herbe dont on n’a pas encore trouvé l’utilité », dit la sagesse des jardins. En attendant de débusquer leurs qualités, il faut bien se débarrasser de quelques adventices ou, du moins, les contenir !

Les ingrédients du succès
Un coup de chauffe. Il existe à la vente des désherbeurs thermiques, alimentés par une cartouche de gaz. Ils dispensent la flamme destructrice par une petite lance. La chaleur, voilà une astuce simple ! De l’eau bouillante fera l’affaire pour beaucoup moins chère ! Dans les deux cas, il faut savoir intervenir très localement. Réservez donc ce petit truc au désherbage des allées.

Un peu d’amidon. Employez également de l’eau de cuisson bouillante des pommes de terre. Pour autant, il semble difficile de savoir si c’est la chaleur ou les supposés résidus de cuisson qui sont efficients.

Un grain de sel. Même remarque pour l’eau salée, celle des pâtes par exemple. Encore que le sel semble avoir une action propre : déposez une bonne pincée de gros sel au cœur des chardons les plus récalcitrants pour faciliter leur arrachage. Plus moderne, utilisez l’eau des capteurs d’humidité recueillie dans le bac de récupération, elle aussi chargée en sel !

Un soupçon de vinaigre. Allongez 1 litre de vinaigre blanc avec 50 cl d’eau. Arrosez par temps de plein soleil sur les plantes à détruire. Autre recette : diluez 3 cuillerées à soupe de savon noir liquide et une tasse de gros sel dans 4 litres de vinaigre blanc, puis vaporisez sur les indésirables.

Les purins, alliés du jardinier
Le purin d’ortie. Trempez 2 kg de plantes fraîches dans 10 litres d’eau. Laissez macérer 10 jours (loin de la maison, car c’est malodorant !). Filtrez et arrosez les mauvaises herbes sans diluer.

Le purin d’angélique. Autre recette pour le même usage, faites macérer 1 kg de feuilles fraîches dans 10 litres d’eau jusqu’à ce que vous ne voyiez plus de bulles à la surface.

BON À SAVOIR
Redécouvrez le faux semis, cette méthode qui consiste à préparer le terrain en vue d’un semis en émiettant les mottes, en griffant le sol, en ratissant et en arrosant en pluie fine… sans semer. Environ 15 jours plus tard, toutes les graines des mauvaises herbes auront germé. Il suffit
de désherber à la main et de semer cette fois les semences de légumes. Autre idée : déposez des cartons ondulés à plat entre les plantations, recouvrez de tonte de gazon ou d’un peu de terre pour les dissimuler, ces écrans sont très efficaces pour empêcher la levée des graines des mauvaises herbes.